Bau, Aufbruch, Shelter

Le travail de Denise Eyer Oggier mêle sa multiculturalité à ses tensions intérieures et identitaires. Les trois toiles de petit format Bau (2002), Aufbruch (2001), Shelter (2001) montrent la grande sensibilité de l’artiste. Elle représente ses lieux de refuges où se tissent des liens entre la forme, les coloris et l’équilibre de la composition abstraite. Il s’agit d’une peinture de réalisation rapide, recouvrant toute la surface et qui refuse l’imitation formelle. Libérée de la figuration, les formes et les couleurs deviennent les sujets principaux du tableau. Pour ces exemples en particulier, le sujet est identifiable grâce aux titres dont les traductions offrent des clés de lecture évidentes: Construction, Rupture, Abri. Ces noms évoquent pour l’artiste une symbolique protectrice, elle fait référence à l’œuvre de Jean-Paul Sartre Huis-clos, pièce de théâtre existentialiste où l’espace disponible doit lui permettre d’exprimer ses sentiments.

Dans son œuvre peinte, l'artiste alterne l’emploi du figuratif et de l'art abstrait. A l’aide de narrations et d’histoires passées, elle travaille sur son identité, inspirée de l’état du moment. En basculant vers l’art abstrait, sa peinture agit comme un instrument de mesure de ses émotions. L’art des formes lui donne une liberté pour s’exprimer au travers de la matière et de la couleur. Les touches de peinture harmonisées de contrastes clair-obscur et travaillées à la main par grattage sont permises par l’utilisation de l’acryl en aplats de couleurs vives. L’emploi de techniques  mixtes autorise l’artiste à proposer un langage personnalisé et lui permet d’observer les interactions des médiums entre eux. Elle inscrit également le nom de la troisième œuvre directement sur le support visible, intensifiant une nouvelle fois la fonction protectrice de l’abri, à la façon d’un bunker militaire. Il faut relever que ces trois œuvres, bien que contemporaines, n’ont pas été pensées comme un tout. Au contraire, malgré une signification commune, elle sont dissociables les unes des autres, mais montrent bien l’harmonie formelle et conceptuelle de l’artiste dans ces années de production.


Sources : Catalogue d’exposition, Kunstforum Oberwallis, Viège, 2010 ; Catalogue d’exposition Galerie zur Matze, Stockalperschloss, Brigue, 2016 ; Entretien avec l’artiste décembre 2016.

Denise Eyer-Oggier

Denise Eyer-Oggier est née le 22 août 1956 à Naters. De 1973 à 1974, elle fréquente l'école cantonale des beaux-arts de Sion. Elle achève ensuite une formation de graphiste à l'école d'arts visuels de Berne, et fait son apprentissage dans une imprimerie à Viège. En 1979, elle reçoit son certificat fédéral de capacité. Elle travaille comme graphiste, artiste indépendante et enseigne le dessin et la peinture. Elle est membre de l'association professionnelle Swiss Graphic Designers (SDG) et de Visarte Oberwallis. Aujourd'hui, elle vit à Brigue où elle a installé son atelier au centre ville.

Plus