Coin de village, Lens

Les artistes séduits par le Valais n'ont guère amené dans leur attirail de peintre autre chose que des recettes et des expressions conventionnelles. Tout au plus l'un ou l'autre a su faire preuve d'assez de caractère et de personnalité pour traduire en termes originaux la vision que lui inspirait un pays de passé et de tradition. Mais le recours à des modes d'expression révolutionnaires, comme le cubisme, est resté l'exception.

Aussi une composition telle que ce coin de village, peint par Valentine Métein-Gilliard, apporte une note d'audace et de fraîcheur bienvenues. La scène se passe vraisemblablement au cœur du village de Lens; le clocher qui émerge à l'arrière-plan, dans l'angle supérieur gauche du tableau ressemble à celui de ce village, qui attira, au début du vingtième siècle quelques artistes de renom, écrivain (C.-F. Ramuz) et peintres (Auberjonois et Muret, entre autres).

A l'époque où elle croque cette scène, dans la seconde décennie du vingtième siècle, Valentine est avec sa soeur Marguerite l'élève favorite d'Eugène Gilliard, leur père. Ensemble, ils peignent sur le motif dans les villages de la rive droite du Rhône, entre Lens et Savièse. Leur peinture est marquée du sceau d'un certain modernisme: Gauguin et sa Bretagne ont tracé la voie à une expression qui sait se libérer d'une description trop directement fidèle à la réalité observée. La distance ainsi prise se mesure au degré d'audaces plastiques que se permettent désormais les peintres. Ici, elles se révèlent dans les déformations que subissent les bâtiments, autant que dans la palette à la gamme chromatique peu conformiste, qui confère à la scène, non exempte de naïveté et d'imprécisions, une ambiance particulière. Le Valais bénéficie, à travers de telles compositions, d'une image nouvelle.

 

Valentine Métein-Gilliard

Valentine Métein-Gilliard naît à Genève le 7 février 1891. L'art se pratique en famille, puisqu'elle est fille, soeur, belle-soeur et épouse de peintre. Elle s'inscrit à l'Ecole des beaux-arts de Genève (cours d'Edmond Gilliard, son père, James Vibert et Elysée Mayor, céramiste).

Plus