Femme au foulard rouge

Les évidentes qualités d'Olsommer dessinateur se révèlent ici: sûreté et pureté de la ligne, précision du trait. Ces caractéristiques sont d'autant mieux affirmées qu'elles servent un sujet dépouillé des habituelles références mystiques, chères à l'artiste de Veyras. 
II n'a que rarement abandonné ses thèmes de prédilection, pour satisfaire une clientèle locale, friande de sujets valaisans. La manière très descriptive d'Olsommer ne pouvait que les combler. Pour des raisons avant tout économiques, l'artiste y donna suite : on rencontre en effet de nombreuses Valaisannes en costume traditionnel dans son œuvre. Si elles sont peu connues, c'est que leurs propriétaires les conservent jalousement. 
La jeune femme représentée ici porte un costume d'une grande simplicité. Seul le foulard rouge le désigne à l'attention des connaisseurs. II s'agit du costume de Champéry, dans le Val d'IIIiez. Les traits mêmes du modèle ne sont pas caractéristiques d'un type, mais rappellent plutôt l'image de la Femme des années vingt, en plein art déco. Les allusions d'ordre esthétique ne s'arrêtent pas là: on peut voir dans l'habile et belle arabesque de l'arbre et de sa branche une référence à la décoration art nouveau, dont Olsommer connaît tous les artifices. 
Le recours à une palette volontairement restreinte ajoute une touche d'intemporalité à ce profil très épuré. Cette dimension fait basculer dans le registre de l'universel ce qui aurait pu n'être qu'une figuration anecdotique.
 

Charles-Clos Olsommer

Charles-Clos Olsommer naît le 17 mars 1883 à Neuchâtel, où son père est photographe. La famille a des origines scandinaves. En 1901-1902, il suit les cours de Charles L'Eplattenier à l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds.

Plus