La chapelle Veyras

Dans l'œuvre de Charles-Clos Olsommer, cette peinture présente un double intérêt: d'une part, elle appartient au groupe, peu nombreux, des huiles sur toile; d'autre part, elle compte parmi les rares paysages que l'artiste ait peints d'après nature. Il a préféré inventer des compositions fantastiques, nées de sa seule imagination; elles constituent la part la plus originale de son œuvre.

Cela ne signifie cependant pas que le peintre se soit trouvé emprunté en présence d'un genre aussi universellement pratiqué que le paysage. Il donne ici une image d'un petit bâtiment qui lui était familier, puisqu'il s'agit de la chapelle de Veyras. Elle jouxte la propriété que l'artiste neuchâtelois a acquise au-dessus de Sierre et sur laquelle il a construit maison et atelier, en 1913. Le site est aujourd'hui encore bien conservé. La vision qu'en donne Olsommer bénéficie du double avantage que confère un état des lieux alors vierge d'aménagements routiers, ainsi que la licence poétique, qui nous vaut une composition habile, dans laquelle, la petite chapelle blanche est repoussée vers le haut du tableau. Le peintre crée ainsi un généreux espace, qui confère une grandeur supplémentaire au modeste sanctuaire.

La palette est réduite à quelques tons seulement. Ce choix rend plus présente et plus convaincante l'atmosphère de simplicité qui baigne l'œuvre. L'impression profondément figurative qui se dégage de ce sujet, ne doit pas en occulter les qualités purement artistiques. Une approche attentive de ce tableau révèle en effet un traitement hautement pictural: touches animées et expressives: une seule tache de bleu suffit à rendre la présence d'une fenêtre; couleurs locales certes, mais posées avec une extrême maîtrise des nuances: la toiture de la petite chapelle et le pré illustrent l'habileté d'Olsommer peintre.

Charles-Clos Olsommer

Charles-Clos Olsommer naît le 17 mars 1883 à Neuchâtel, où son père est photographe. La famille a des origines scandinaves. En 1901-1902, il suit les cours de Charles L'Eplattenier à l'Ecole d'art de La Chaux-de-Fonds.

Plus