Nature morte au bouquet de fleurs et aux livres

L'influence d'Albert Chavaz a été déterminante sur plusieurs générations d'artistes valaisans. Anne-Marie Ebener appartient au groupe de ceux qui, dès le début des années cinquante, ont vu en l'artiste genevois, établi à Savièse, une sorte de père spirituel et de maître, sans pour autant qu'il ne dispense un réel enseignement. C'était une forme d'admiration et donc la tentation d'imiter, avec les risques et les écueils qu'une telle attitude peut comporter. 
La peinture ne constituait pas le seul domaine à être en danger de plagiat: l'art du vitrail et celui de la mosaïque, dans lesquels Chavaz déploya une féconde activité, furent pratiqués par ces mêmes «élèves», Anne-Marie Ebener et Jean-Claude Morend en particulier, dans un style proche de celui de Chavaz. 
Pour les huiles et les aquarelles, il y eut les imitations serviles, les copies grossières; mais les plus talentueux, tout en s'inspirant de la manière de Chavaz, surent s'en dégager, pour affirmer une expression propre. 
La nature morte au bouquet de fleurs et aux livres est, de ce point de vue, exemplaire: une pastosité plus marquée, une palette plus large, mais moins riche en nuances, une plus grande profusion de détails dans la description des divers objets de la composition, autant d'éléments qui, chez Chavaz, auraient revêtu une forme très différente. Mais l'impression générale, ainsi que la famille de sensibilité sont identiques. On pourrait parler d'une «école», au sens où la définit l'histoire de l'art: communauté d'idéal et de méthode d'un groupe d'artistes vivant côte à côte. Les liens d'amitié unissant Chavaz à de nombreux jeunes artistes sont connus et tout à l'honneur de l'aîné. Pour Anne-Marie Ebener, par exemple, le signe le plus évident de cette relation reste le pénétrant portrait que Chavaz a réalisé d'elle.
 

Anne-Marie Ebener

Anne-Marie Ebener naît le 28 mars 1929 à Sion. Son père Wilhelm Ebener est juge cantonal. Après une maturité classique, elle se rend en 1948 à Paris et fréquente la Grande Chaumière et l'Académie Julian.

Plus