Fernand Dubuis

Fernand Dubuis naît à Sion le 25 avril 1908. Après quelques mois à l'Ecole de dessin de Lausanne, il se rend à Paris fin 1930 et fréquente jusqu'en 1933 diverses académies de peinture (Colarossi, Ranson, Grande Chaumière). En 1934, il est dans l'atelier de Maurice Denis. Il entrecoupe sa formation parisienne par des séjours d'étude à Rome, Florence et Venise. De 1940 à 1945, il est à Genève. A la fin de la guerre, il retourne à Paris. Dès 1952, il vit six mois par an à Gordes (Vaucluse) qu'il ne quitte que pour s'installer dans le château du Tertre en Normandie, propriété de Roger Martin du Gard. D'abord séduit par le cubisme et les théories de Severini qu'il rencontre, il évolue «vers un art pictural où les seules valeurs de couleur doivent, sans référence à la nature, donner la vie au tableau ». Il meurt le 2 septembre 1991 à Sérignv-Bellême (Normandie). Une Fondation Fernand Dubuis existe qui défend un œuvre reconnu aussi bien à Paris qu'en Valais.

La mort du dragon

L’artiste exécute ce tableau en 1989, deux ans avant sa mort. Cette toile appartient à la troisième période du peintre dite de « nonfiguration », relative aux années passées dans le domaine du château du Tertre en France. Cette période fait suite à la partie classique plutôt figurative du peintre puis aux influences cubistes et modernistes, présentes par exemple dans l’oeuvre Sion (vers 1948),...

Plus