Andenmatten Leo

Léo Andenmatten naît à La Souste près de Loèche le 25 février 1922. En 1940, il achève à Lausanne des études commerciales, tout en peignant ses premières peintures en autodidacte. En 1943, il est employé de commerce. Il prend des cours auprès de Jaques Berger et suit l'enseignement de Georges Aubert (1948-1949). Une exposition de «peintres du dimanche» à Lausanne en 1951 révèle son talent. En 1959, son déménagement à Sion marque ses débuts d'artiste professionnel. La même année, il ouvre la galerie «Au Carrefour des arts» qu'il anime  jusqu'à fin décembre 1969. En 1973, il fonde la section valaisanne de la Société des peintres, sculpteurs et architectes suisses qu'il préside jusqu'en 1975. Il construit une résidence secondaire à Mühlebach, dans la vallée de Conches, où il réalise ses fameuses «peintures blanches». Il meurt à Sion le 24 septembre 1979. Il est avant tout peintre et son œuvre peu abondant est aujourd'hui très recherché en Valais.

Femme

Huile sur toile, 65 x 54,5 cm Ce portrait incroyable de Léo Andenmatten n’est pas un portrait, mais un simulacre de portrait. Il montre une femme dont le visage a été gommé, qui se détache difficilement d’un fond réduit à sa plus simple expression et que l’absence de lignes perspectives convertit en un damier grossier. Pas de visage, pas de nom, juste un titre générique et universel : Femme. La...

Plus